Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Le CFCM, réalité et conditions de réussite

Le CFCM, réalité et conditions de réussite LE CFCM, réalité et conditions de réussite1 Fouad Alaoui Vice-président du Conseil français du culte musulman Secrétaire général de l’UOIF Le sujet de cet article est cette expérience originale au niveau mondial que constitue la mise en place du CFCM, et je voudrais y apporter quelques précisions. Le CFCM a toujours été vu comme une instance représentative du culte musulman, et non pas des musulmans de France. Il s’agit d’un organe qui sert d’interlocuteur avec l’État sur des questions directemement liées au culte, et il ne se veut représentatif d’aucune autre entité. Les discussions concernant sa formation n’ont jamais dévié d’un pouce de cet objectif, et les questions soulevées depuis trois ans et demi (questions de la représentation des jeunes, des femmes, des associations culturelles…) indiquent qu’il y a eu un malentendu. Je souhaite donc préciser que c’est parce que le CFCM concerne le culte musulman que nous sommes partis des lieux de cultes pour définir le mode de scrutin. Certaines critiques ont porté sur la manière de désigner l’électorat, et je suis d’avis que nous avons choisi le moins mauvais des critères. Il y avait en effet consensus entre nous, et ce critère permettait d’être conforme à http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png French Politics, Culture & Society Berghahn Books

Le CFCM, réalité et conditions de réussite

French Politics, Culture & Society , Volume 23 (1) – Mar 1, 2005

Loading next page...
 
/lp/berghahn-books/le-cfcm-r-alit-et-conditions-de-r-ussite-4R8NHFh0VM

References

References for this paper are not available at this time. We will be adding them shortly, thank you for your patience.

Publisher
Berghahn Books
Copyright
© the Institute of French Studies at New York University and the Minda de Gunzberg Center for European Studies at Harvard Unversity
ISSN
1537-6370
eISSN
1558-5271
DOI
10.3167/153763705780955739
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

LE CFCM, réalité et conditions de réussite1 Fouad Alaoui Vice-président du Conseil français du culte musulman Secrétaire général de l’UOIF Le sujet de cet article est cette expérience originale au niveau mondial que constitue la mise en place du CFCM, et je voudrais y apporter quelques précisions. Le CFCM a toujours été vu comme une instance représentative du culte musulman, et non pas des musulmans de France. Il s’agit d’un organe qui sert d’interlocuteur avec l’État sur des questions directemement liées au culte, et il ne se veut représentatif d’aucune autre entité. Les discussions concernant sa formation n’ont jamais dévié d’un pouce de cet objectif, et les questions soulevées depuis trois ans et demi (questions de la représentation des jeunes, des femmes, des associations culturelles…) indiquent qu’il y a eu un malentendu. Je souhaite donc préciser que c’est parce que le CFCM concerne le culte musulman que nous sommes partis des lieux de cultes pour définir le mode de scrutin. Certaines critiques ont porté sur la manière de désigner l’électorat, et je suis d’avis que nous avons choisi le moins mauvais des critères. Il y avait en effet consensus entre nous, et ce critère permettait d’être conforme Ã

Journal

French Politics, Culture & SocietyBerghahn Books

Published: Mar 1, 2005

There are no references for this article.